Ford Escort WRC – R4 FMC – J Kankkunen / J Repo

Plus d’infos à venir bientôt …

Fin 1995 et début 1996, Gordon Spooner Engineering – chargé par Ford Motorsport (Boreham) de produire les Ford Escort RS Cosworth Gr. A à destination des équipes « client » – construisait pour le compte du team Future World de Gérard Magniette, basée à Hemiksem (Anvers), deux voitures « jumelles » immatriculées « N 449 DJN », portant respectivement les numéros de châssis #GSE95A014 et #GSE96A021.

Dotées des mêmes configurations, ces deux voitures utilisaient donc la même plaque et les mêmes documents. Selon les sources, l’identité du châssis utilisé avec la plaque « N 449 DJN » varie. Entre les épreuves et selon les calendriers de révision des composants, la mécanique était aussi transposée d’un châssis à l’autre.

En 1996, la Ford Escort RS Cosworth Gr. A « N 449 DJN » était alignée par Roger Boeren en Championnat de Belgique National des Rallyes. À son volant, le gentleman-driver disputait 8 épreuves nationales. Avec notamment deux victoires au Rallye [...]

Voiture construite en 2005 par Prodrive pour le programme officiel du Subaru World Rally Team en Championnat du Monde des Rallyes. 3 rallyes disputés à son volant par Petter Solberg, vice-Champion du Monde 2005.

Apparue en 2005, la Subaru Impreza S11 WRC est la 8e génération de l’Impreza WRC. Présentant de nombreuses évolutions, elle était aussi 30 mm plus large que sa devancière, la S10, ce qui permettait d’adopter des voies plus larges. Cette S11 disposait aussi de bien plus d’éléments en matériaux composites (ailes et boucliers notamment). Sous sa coque plus rigide, on retrouvait un moteur 4-cylindres à plat disposant d’un volant moteur plus léger, associé à un nouveau turbo IHI, mais aussi une nouvelle injection d’eau.

La Subaru Impreza S11 WRC « HC54 WRC » est le 7e châssis de cette génération construit par Prodrive. Les divers châssis de cette génération de l’Impreza sortis des ateliers de Prodrive intègrent dans leur [...]

Cette Renault Clio S1600 a été construite en 2005. C’est un des derniers châssis de Clio Super 1600 produit par Renault Sport (103 au total sur 3 ans de production).

Elle a été utilisée comme voiture d’essais par l’équipe LAD, préparateur officiel Renault Sport, pour le développement du modèle notamment au rallye d’Ypres 2005 (Belgium Ypres Westhoek Rally). L’équipage Kris Princen / Dany Colebunders l’emporte au classement général.

 

La voiture sort aujourd’hui d’une restauration complète.

–  Version asphalte

–  Châssis entièrement restauré et repeint intérieur/extérieur, arceau Matter original

–  Carrosserie : restauration intégrale et remise aux couleurs du Clio Team 2005 officiel

–  Moteur Sodemo Evo 2005, révisé ; potentiel maximum : 1.000 km

–  Calculateur Magneti Marelli Motorsport MF4 avec stratégie de départ

–  Cartographie moteur : SP98 / SP102 (235 cv / 240 cv)

–  Faisceaux moteur et habitacle neufs Evo 06 avec console centrale et dashboard sur le tunnel

–  Boîte de [...]

Le descendant direct de notre autre exemplaire à la vente, suite au succès de 2016 le service marketing vit là une excellente opportunité de promouvoir un nouveau modèle de série. C’est ainsi que le 2008 DKR16 est devenu, pour 2017, le nouveau 3008 DKR par la grâce de quelques raffinements techniques mais, surtout, d’une nouvelle carrosserie évoquant le SUV 3008. Plus aérodynamique, celle-ci cache ainsi une nouvelle climatisation, des évolutions au niveau des fixations supérieures des suspensions et une utilisation moteur à nouveau optimisée, notamment pour affronter les terrains en altitude. Car, rappelons qu’à cette époque, le Dakar se déroulait toujours en Amérique du Sud !

Un engin pleinement abouti qui, dès son apparition, marqua les esprits avec un… triplé presque historique (le précédent datait de 1990 avec les 405T16 de Vatanen et Waldegaard devant la 205T16 d’Ambrosino) sur le Dakar 2017, Stéphane Peterhansel remportant un nouveau succès devant Sébastien Loeb et Cyril Despres.

L’édition [...]

Après une première expérience mitigé sur le Dakar avec les DKR15 et DKR 15+, Peugeot sport décide de lancer la construction d’un tout nouveau véhicule, le 2008 DKR16… profitant, cette fois, de toutes les modifications autorisées par la FIA.

Visuellement très différent de son « grand frère » en arborant un look plus « traditionnel », se rapprochant ainsi de ce qui existait déjà en la matière (buggys Schlesser, Gache), le DKR16 bénéficiait surtout d’un tout nouveau châssis, plus long (de 300mm), plus large (de 200mm) et moins haut tandis qu’il reprenait la (très bonne) mécanique du DKR15+, soit un V6 3 litres diesel biturbo de quelque 350 chevaux. Un engin qui, sous les couleurs officielles, eut une carrière brève puisque limitée à la seule saison 2016, brillamment débutée avec la victoire de Stéphane Peterhansel sur le Dakar et poursuivie sur les seuls Silk Way et rallye du Maroc (Despres).

Doté du numéro de châssis C16, le [...]

Retour en haut