Peugeot DKR 2008 #16

ex Sébastien Loeb

Peugeot DKR 2008 #16

ex Sébastien Loeb

Après une première expérience mitigé sur le Dakar avec les DKR15 et DKR 15+, Peugeot sport décide de lancer la construction d’un tout nouveau véhicule, le 2008 DKR16… profitant, cette fois, de toutes les modifications autorisées par la FIA.

Visuellement très différent de son « grand frère » en arborant un look plus « traditionnel », se rapprochant ainsi de ce qui existait déjà en la matière (buggys Schlesser, Gache), le DKR16 bénéficiait surtout d’un tout nouveau châssis, plus long (de 300mm), plus large (de 200mm) et moins haut tandis qu’il reprenait la (très bonne) mécanique du DKR15+, soit un V6 3 litres diesel biturbo de quelque 350 chevaux. Un engin qui, sous les couleurs officielles, eut une carrière brève puisque limitée à la seule saison 2016, brillamment débutée avec la victoire de Stéphane Peterhansel sur le Dakar et poursuivie sur les seuls Silk Way et rallye du Maroc (Despres).

Doté du numéro de châssis C16, le [...]

  • 15 juin 2022
  • Not categorized
  • Posted by
  • Commentaires fermés sur Suzuki Swift S1600 – châssis #20 – Voiture essais Suzuki Motorsport Europe
  • 15 juin 2022
  • Not categorized
  • Posted by
  • Commentaires fermés sur Citroën C-Elysée WTCC – châssis #9 – JM Lopez – Championne du monde WTCC 2016

Le 25 juin 2013 Citroën annonce son arrivée dans le championnat WTCC à partir de 2014 avec Sébastien Loeb comme pilote à bord d’une C-Elysée. Yvan Muller sera le coéquipier du champion du monde des rallyes, tout comme l’argentin José María Lopez.

Les trois C-Elysée s’imposent dès leurs premiers tours de roues sur le circuit Moulay El Hassan à Marrakech au Maroc. L’écurie Citroën Racing remporte les titres Constructeur 2014 , 2015 et 2016, tandis que son pilote José María Lopez gagne les trois titres pilotes.

Il s’agit justement de la voiture portant le numéro 9, pilotée en 2015 par Yvan Muller (2ème du championnat pilote) puis par José Maria Lopez en 2016 qui empochera son dernier titre de Champion du monde cette année-là ! Tournant sur le circuit Paul Ricard en 1:28.950 ou sur le circuit Nurburgring en 8:35.541, son moteur développe 380 cv à 6000 trs et est accouplé [...]

    Retour en haut